maladie de Lyme

Maladie de Lyme: la guérison est possible

La maladie de Lyme, qui est également connue sous le nom de Borréliose de Lyme, est une infection bactérienne transmise par les tiques. Elle est devenue une préoccupation croissante dans de nombreuses régions du monde, notamment en Europe et en Amérique du Nord. Cette maladie peut entraîner de graves complications si elle n’est pas diagnostiquée et traitée à temps.
Quelles en sont les causes, les symptômes, et les traitements ? Comment chacun peut-il s’en protéger ?

Transmission et causes de la maladie de Lyme :

La maladie de Lyme est principalement transmise aux humains par la piqûre de tiques infectées par la bactérie Borrelia Burgdorferi. Les tiques, généralement trouvées dans les zones boisées et herbeuses, se fixent à la peau et peuvent transmettre la bactérie lorsqu’elles restent attachées pendant une période prolongée. Il est essentiel de noter que toutes les tiques ne sont pas infectées, mais il est préférable de prendre des précautions pour éviter les piqûres de tiques.

Il y a des rumeurs qui disent que la bactérie aurait pu être créée par l’homme et tester dans des petits villages. Ce ne serait pas la première fois « qu’ILS » font des tests grandeur nature. Personnellement ça me rappelle l’histoire du petit village de Pont Saint-Esprit…
https://www.youtube.com/watch?v=gpVgwLcTHO0

Bref, d’où qu’elles viennent, c’est une saloperie qu’il vaut mieux connaître pour savoir quoi faire pour les éviter et/ou en cas de début d’infection…

maladie de Lyme herbe

Symptômes de la maladie de Lyme:

Les symptômes de la maladie de Lyme varient d’une personne à l’autre et peuvent imiter d’autres affections, rendant souvent le diagnostic difficile. Les premiers signes incluent généralement une éruption cutanée circulaire caractéristique, qui s’étend progressivement depuis le site de la piqûre. D’autres symptômes peuvent apparaître, tels que la fatigue, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires, de la fièvre et des troubles neurologiques.
Globalement, le premier signe est la rougeur circulaire autour de la piqûre.

Diagnostic et traitement :

Le diagnostic précoce de la maladie de Lyme repose sur l’évaluation des symptômes du patient et l’historique des expositions aux tiques. Des tests sanguins peuvent être effectués pour détecter la présence d’anticorps dirigés contre la bactérie responsable de la maladie. Il est important de noter que ces tests peuvent ne pas être fiables pendant les premières semaines d’infection.

Dans la médecine traditionnelle, le traitement de la maladie de Lyme repose généralement sur l’administration d’antibiotiques, tels que la doxycycline, l’amoxicilline ou la ceftriaxone. La durée du traitement dépend de la gravité de l’infection et des symptômes associés. Dans les cas avancés, des complications à long terme peuvent survenir, comme l’arthrite de Lyme, nécessitant un traitement médical approprié…
Ou pas…

C’est à vous de voir le type de traitements que vous voulez entreprendre, mais sachez que ceux de la médecine traditionnelle peuvent être lourds et s’avérer inefficaces… Le tout, incluant les effets secondaires qui vont avec.

Pour ce qui est des remèdes alternatifs, je connais déjà 2 personnes (sur 2) qui ont guéries grâce au jeûne associé à la pratique du Qi Gong. Vous faites comme bon vous semble, mais si ça devait m’arriver, je commencerai clairement par là, car les chances de réussite sont grandes et les effets secondaires absolument inexistants.

Décodage

Comme vous le savez maintenant, avec moi, pas de symptôme sans cause. Même une tique qui vous pique avec la bactérie peut n’avoir aucun effet si votre corps n’est pas ouvert au développement de cette maladie. Le corps est une machine monumentalement bien faite mais qui laisse des portes entrouvertes lorsque le mental est touché par des émotions récurrentes négatives.

Dans le cas de la maladie de Lyme, il est probable que la personne touchée ait des difficultés à accepter une situation qui lui a été imposée par son entourage proche. Il se peut également que ce soit elle-même qui s’impose quelque chose, afin de ne pas décevoir ou par crainte des réactions de son entourage. On retrouve beaucoup de colère non exprimée chez les personnes atteintes de la maladie de Lyme.

Par exemple, cela peut être l’obligation de s’occuper d’un parent du fait de la pression des frères et sœurs ou de la famille. Vous êtes alors obligé de faire des kilomètres, très régulièrement, pour vous occuper d’un parent dans le besoin. Vous préfèreriez que quelqu’un d’autre s’en occupe car vous habitez loin et n’avez pas le temps. Mais la famille met la pression car elle ne veut pas que quelqu’un d’autre s’en occupe et vous devez le faire vous-même. Cela crée de la pression, de la frustration, de la colère et la sensation d’être forcé à consommer du temps et de l’argent pour « faire plaisir aux autres »…
Ceci est typiquement un schéma mental de la maladie de Lyme.

La résolution de cette situation mènera ou aidera à la guérison. Pour ce faire, il faudra vous sentir bien avec la situation. Soit en discutant avec la famille, soit en vous libérant de cette situation, soit en retrouvant la paix de vous occuper de ce parent. Il existe des méthodes ou soins qui travaillent dans ce sens et vous aideront à sortir de ce schéma.

Mesures préventives:

La prévention peut vous permettre d’éviter la maladie de Lyme, quoique je commence à avoir des doutes là-dessus. En effet, si votre corps “doit” souffrir du symptôme, vous ne pourrez pas l’empêcher de vous prévenir :), à moins de travailler sur la cause (le décodage ci-dessus).

Voici cependant quelques mesures préventives simples:

  • Évitez les zones boisées et herbeuses infestées de tiques, surtout en période de forte activité des tiques.
  • Portez des vêtements longs, tels que des pantalons et des chemises à manches longues, ainsi que des chaussures fermées et des chapeaux.
  • Utilisez des répulsifs anti-tiques sur la peau et les vêtements.
  • Après une activité en plein air, vérifiez soigneusement votre corps et retirez rapidement toute tique éventuellement attachée.
  • Apaisez-vous à propos de la situation conflictuelle qui vous serez imposée par votre entourage. Cf décodage: il n’y a pas de secret, ce dernier point est la meilleure méthode, la plus efficace et la plus durable.

Conclusions

En conclusion, la maladie de Lyme est une affection potentiellement grave qui nécessite une attention particulière une fois démarré. Une sensibilisation et une prévention adéquates, un diagnostic précoce et un traitement approprié sont essentiels pour faire face à cette petite bête silencieuse. Si vous présentez des symptômes après une piqûre de tique ou une exposition à des zones infestées, il est crucial de consulter un professionnel de la santé pour un diagnostic et un traitement précoces, qui vous permettra de vous poser les bonnes questions et d’utiliser le traitement qui vous semble bon et adéquate pour vous.

Prenez soin de votre mental et il prendra soin de votre corps.

Panier
Retour en haut