oxycontin

Oxycontin : un antidouleur et une histoire à connaitre

podcast

Comme Kevin Trudeau le dit si bien dans son livre, tout n’est qu’une histoire d’argent et l’histoire qui suit n’en est qu’une preuve de plus.

L’oxycontin est un nom qui résonne dans les domaines de la médecine, de la pharmacologie, et même de la justice depuis des décennies. Ce puissant  médicament antidouleur (et pour cause, c’est une drogue), à base d’oxycodone, un opioïde synthétique, a suscité un débat intense en raison de son efficacité pour soulager la douleur, mais aussi de ses effets secondaires et de son potentiel d’abus.

2 séries TV pour révéler le scandale de l’oxycontin

L’heure est au révélation et j’espère que ça va continuer pour qu’un maximum de gens prennent conscience de tout ce qui se trame derrière les agissements des compagnies pharmaceutiques.
L’histoire qui suit a valu 2 séries télévisées dont une sur Netflix, et je vous recommande vivement d’en regarder au moins une des deux : DopeSick et PainKiller.

Prendre conscience de ce dont sont capables les compagnies pharmaceutiques est indispensable pour faire de bons choix pour notre santé. Cette histoire raconté au travers de ces 2 séries vous permettra de mieux comprendre.
Alors, certes, ce sont des séries, mais il n’y a jamais de fumée sans feu.

L’origine de l’oxycontin

L’oxycontin a été introduit sur le marché américain en 1995 par Purdue Pharma, une société pharmaceutique américaine. C’était à l’origine une réponse à un besoin médical de gestion de la douleur chronique, offrant un soulagement prolongé grâce à sa formulation à libération contrôlée. blablabla… Ça, c’est sûrement la “pilule” qu’on veut bien nous faire avaler…

Selon la série de Netflix, suite à un décès dans la famille Sackler, l’entreprise familiale risque la faillite. C’est alors que le neveu du défunt décide de reprendre les rênes en trouvant un “médicament” qui pourrait être utile. De quoi les gens ont le plus besoin ?
De moins souffrir.

C’est alors qu’il se met en quête de créer un nouveau médicament qui apaisera durablement les douleurs des patients. La création de ce médicament est avant tout une réponse à la faillite de l’entreprise familiale plutôt qu’à un besoin de calmer la douleur (toujours selon la série). Il faut savoir aussi que les Sackler ne connaissent pas grand chose à la médecine…

Voilà comment l’idée de l’oxycontin a vu le jour.

purdue

L’efficacité de l’oxycontin :

Selon les données fournies par Purdue Pharma (LOL) et d’autres fabricants, l’oxycontin a été salué pour son efficacité dans le traitement de la douleur chronique. Les chiffres indiquent qu’il a été prescrit à des millions de patients pour soulager diverses formes de douleur, y compris la douleur liée au cancer et les douleurs postopératoires.

J’ai envie de dire, c’est normal que l’entreprise ne se tire pas une balle dans le pied. Ce serait dommage pour eux, il leur faudrait trouver un remède contre la douleur… Mais un vrai cette fois.
Leur méthode était efficace puisque radicale. C’est comme si vous avez mal au pied, si on vous coupe le pied, à priori, vous n’avez plus mal au pied. Seul problème… vous n’avez plus de pied…

L’addiction à l’oxycontin était telle qu’elle a créé des dépendances en masse et tout le monde commençait à surprescrire, voler, braquer les pharmacies, pour avoir la fameuse pilule. PDG, vendeurs, médecins, et patients, (presque) toute la chaine a été leurrée et tout le monde, sauf les patients, se faisait une montagne de fric au passage.

Mise sur le marché de l’oxycontin

En connaissance des addictions possibles, comment ce médicaments a-t-il pu être autorisé sur le marché ? La FDA (organisme américain qui s’occupe de valider les médicaments) aurait laissé passer ça ?

Kevin en parle aussi longuement dans son livre. Tout n’est qu’une histoire d’argent, et tout le monde a un prix. C’est assez flou dans les séries TV, mais quelqu’un a fait quelque chose, pour que la personne en charge de valider ce médicament, bascule son verdict de “non approuvé” à “approuvé”.
Fait encore plus marquant, la personne qui a approuvé le médicament à la FDA, s’est retrouvé travaillant chez Purdue Pharma quelques mois plus tard…

Une seule personne, des études faussées, de la corruption à coup de billets de banques, et voilà ! Une drogue dévastatrice sur le marché, au profit des dirigeants de la société… Dites-vous bien en passant que ce n’est pas un cas isolé. Lisez le livre de Kevin, il y a plein d’histoires de corruption comme celle-là…

Ce genre de société possède tout : les organismes de validations, les magasines, les articles, les médias, les associations de consommateurs, les médecins, les conférenciers, les pubs, tout… Facile pour eux de vendre n’importe quoi et de leurrer tout le monde.

Alors la prochaine fois que vous prendrez un médoc, renseignez-vous ! Car le fait qu’il soit approuvé par des organismes sanitaires et réglementaires n’est pas un gage de qualité, et ce depuis longtemps.

Et elle en est où cette affaire?

Le fin mot de l’histoire n’est pas si rose…

En 2004, Purdue accepta de payer à l’état 10 millions de dollars en programmes contre l’abus de drogue, avec toutes les preuves restant sous scellées et confidentielles. Plutôt que de retirer son médicament du marché, elle s’en prend à ceux qui en abusent…

En , la société a plaidé coupable pour avoir induit le public en erreur sur l’Oxycontin à propos du risque de dépendance et a accepté de payer 600 millions de dollars dans l’une des plus grandes affaires pharmaceutiques de l’histoire des États-Unis.

En 2019, après avoir vendu des drogues légalisées pendant plus de 25 ans, la société Purdue Pharma a été mise en faillite, protégeant ainsi ses patrons et actionnaires. Eh oui, les dirigeants pourront repartir indemnes, avec leur milliards accumulés…

Mais ce n’est pas tout, leurs sociétés continuent de vendre leurs médicaments en Europe notamment sous le nom d’oxynorm et qui commencent à faire les mêmes ravages… Une aberration pourtant bien réelle.

Et vous savez quels ont été les bénéfices générés par Purdue Pharma pendant toutes ces années ? (Et je parle de bénéfices, même pas de chiffre d’affaire)
Purdue a augmenté son bénéfice de quelques milliards de dollars en 2007 à 31 milliards de dollars en 2016, et à 35 milliards en 2017.

35 milliards de bénéfices en 2017, et des amandes ne s’élevant même pas à 1 milliard… Scandaleux. C’est 1/35 de leurs bénéfices…

Bref, le monde ne vous protégera pas, alors protégez-vous vous-même!

Conclusion

Partagez cette histoire, cet article, ces séries partout autour de vous, les compagnies pharmaceutiques sont des bandits qui sont prêts à tout pour faire du fric, et la conscience que tout ça existe est le premier pas pour éviter de se faire avoir.

Panier
Retour en haut