étiquettes d'ingrédients

Extrait du livre – Comment lire les étiquettes d’ingrédients

podcast

Cet article fait suite à mon article sur les produits de supermarchés et le marketing que je vous suggère vivement de lire. Vous y apprendrez notamment, pourquoi il est très important de savoir lire les étiquettes d’ingrédients et serez moins impactés par le marketing opérés par les industries alimentaires.

Ce qui suit est un extrait du livre Les Remèdes Naturels qu’ILS ne veulent pas que vous connaissiez de Kevin Trudeau.

Cet extrait est tiré du chapitre 9 : Comment lire les étiquettes d’ingrédients

Heureusement, maintenant, vous êtes convaincu qu’il y a beaucoup de produits chimiques toxiques dans la plupart des aliments que vous achetez dans les supermarchés ou que vous mangez dans les chaînes de restaurants et de fast-foods.
Notre alimentation est différente de ce qu’elle était il y a soixante-quinze ans, il y a cinquante ans, et même il y a encore vingt-cinq ans. Beaucoup d’entre vous mangent la même marque de produit aujourd’hui que celle que vous mangiez il y a vingt ou trente ans, sans savoir que ce produit n’est plus du tout le même.
Aujourd’hui, ce même produit peut avoir 100 fois plus de toxines chimiques qu’il y a vingt-cinq ou cinquante ans. Dans un souci de produire des aliments moins chers, de les faire durer plus longtemps, de réduire les coûts, de vous rendre dépendant physiquement, d’augmenter votre appétit et de vous faire grossir, les fabricants d’aliments chargent la nourriture avec des produits chimiques et utilisent des systèmes de traitement qui ajoutent des toxines et détruisent les enzymes vivantes dans la nourriture, supprimant ainsi une grande partie de la valeur nutritive. La nourriture n’est tout simplement pas la même que celle qu’elle était il y a quelques années.

Aujourd’hui la nourriture est chargée de toxines, vidée de sa valeur nutritive, et énergétiquement tellement modifiée qu’elle est, en fait, une substance artificielle étrangère que le corps ne sait pas assimiler.

[…]

Rappelez-vous, ce n’est toujours qu’une question d’argent. Les supermarchés, même bios dans certains cas, sont également des entreprises cotées en bourse qui doivent faire du profit, c’est pourquoi vous devez lire les étiquettes des produits.

Quand vous allez dans des magasins bio, cependant, vous avez une excellente chance de trouver des choses qui ne sont pas ou moins chargées de toxines, qui ont une plus grande valeur nutritive, et qui n’ont pas été énergétiquement modifiées, contrairement aux supermarchés ordinaires où vous n’avez pratiquement aucune chance de trouver un aliment qui ne soit pas toxique. La clé dans la lecture des étiquettes est de ne pas lire l’avant du paquet. C’est là que l’entreprise fait sa publicité. Elle y met ses belles images, ses beaux noms, ses couleurs attrayantes, et toutes les expressions communes que le département marketing a soigneusement préparées en dépensant des millions de dollars en recherche pour vous faire penser que le produit est sain et que vous pouvez l’acheter.
Prenez la boîte, l’emballage, la cannette, ou le bocal, et cherchez les ingrédients. Gardez à l’esprit qu’il peut y avoir des milliers d’ingrédients dans cet aliment qui, conformément à la loi, peuvent ne pas être indiqués sur l’étiquette. Plus le fabricant ou le nom de la marque est connu, plus il y a de chance que ces aliments soient chargés de produits chimiques qui ne sont pas répertoriés.

  1. Ma première règle générale: lorsque vous faites les courses, n’allez pas dans un supermarché. Allez dans un magasin d’alimentation naturelle, un magasin bio, ou sur le marché d’une ferme bio.
  2. Ma deuxième règle: je n’achète jamais rien qui vient d’une grande marque ou qui est produit par les grands fabricants alimentaires cotés en bourse. J’ai été dans ces usines et je sais de quoi il s’agit.
  3. Ma troisième règle: je cherche des petites sociétés indépendantes de ma région qui produisent des aliments en petites quantités et qui sont faits avec soin et amour. Bien que ces personnes soient là aussi pour faire des profits, si vous les rencontrez, vous pourrez voir que leur motivation première n’est pas de devenir riches ou de gagner de l’argent. Leur motivation principale est de fournir un produit d’excellente qualité pour leur consommateur.
  4. Ma règle suivante: je lis toujours, toujours, toujours, toujours, toujours la liste des ingrédients. Je sais que si certaines choses figurent dans la liste des ingrédients, je remets immédiatement le produit dans le rayon. Permettez-moi de vous donner les ingrédients les plus importants à vérifier dans la liste, et si vous les voyez, n’achetez absolument pas le produit.

Donc, en règle générale voici les ingrédients à éviter à tout prix (Chaque point est évidemment étayé dans le livre):

  • Un terme que vous ne pouvez pas prononcer.
    C’est vraiment facile. Si vous ne pouvez pas prononcer le mot, ne l’achetez pas, c’est un produit chimique. Ils peuvent l’appeler comme ils veulent, ils peuvent dire que c’est un dérivé naturel, ou qu’il provient d’une plante, ou que c’est tout naturel. Rien de tout cela n’est vrai.
  • Le glutamate monosodique
  • L’aspartame
  • Le sirop de maïs à haute teneur en fructose (high fructose corn syrup)
  • L’huile hydrogénée ou partiellement hydrogénée
  • Le sucre
  • Les arômes naturels et artificiels
    Ils sont tout le temps des produits chimiques à fuir
  • Les épices
    C’est l’autre grande fraude que l’industrie alimentaire est en train de perpétuer sur l’opinion publique. Les épices semblent merveilleuses et saines, mais elles ne le sont pas. L’industrie alimentaire a fait pression pour adopter une loi autorisant des produits chimiques à recevoir l’appellation d’épices.
  • Les colorants artificiels
  • L’huile de palme
  • Le dextrose, le saccharose, le fructose.
  • Le Sucralose-Splenda®
  • La farine de blé blanche raffinée ou enrichie
  • L’isolat de protéine de soja

Voilà les principales choses dont vous devez vous éloigner, mais la règle d’or est de simplement lire l’étiquette. Si les ingrédients ne sont pas des choses que vous pourriez avoir dans votre propre cuisine ou si c’est quelque chose que vous ne pourriez pas faire vous-même, éloignez-vous en, c’est l’homme qui l’a conçu et c’est dangereux. Dans un monde idéal, vous devriez préparer votre propre nourriture à partir de zéro. Cela a un meilleur goût, vous ne vous sentirez pas mal après avoir mangé, votre niveau d’énergie restera élevé, et vous ne serez pas déprimé ou constipé ou plein de gaz et de ballonnements.

[…] 

Un chapitre des plus importants

Ce chapitre est très important car il nous permet d’agir directement sur notre santé et notre corps dans nos habitudes de vie. Les habitudes sont ce qui a le plus d’impact. La plupart des gens mangent trois fois par jour. Améliorer l’alimentation en comprenant les produits, le marketing et les étiquettes, c’est améliorer sa nutrition et donc sa santé d’une manière exponentielle.

A vous de voir ce que vous voulez en faire, mais sachez que votre corps n’a pas été conçu pour constamment ingérer des produits chimiques. Et si vous n’avez pas lu le livre et que vous souhaitez vous le procurer, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Panier
Retour en haut