supermarché philippines

Supermarchés : la malbouffe facile et efficace

podcast

C’est lors de mon voyage aux Philippines, dont le but était de découvrir les guérisseurs à mains nues Philippins, que j’ai été vraiment confronté à la dose considérable de produits chimiques, sels, gras et sucres que l’on peut trouver partout dans la “nourriture” (dites plutôt malbouffe) industrielle…

Si vous êtes intéressé pour découvrir les guérisseurs Philippins, je vous encourage vivement à lire l’article à ce sujet.

Eviter la malbouffe, c’est possible !

Lors de mon séjour aux Philippines, j’ai eu la chance de dormir dans les logements de la guérisseuse. C’était un moyen simple de rester encore plus en immersion. Le lieu était très sympa, au calme, avec même une cuisine pour se faire à manger. C’était une chance car la nourriture commençait à sérieusement me lasser et me repousser.

Un dimanche matin, je trouve un peu de temps pour aller faire quelques courses au supermarché afin de pouvoir me faire (enfin) quelques bons plats pendant quelques jours en profitant de la cuisine. J’étais ravi.

Les supermarchés aux Philippines…

J’arrive au supermarché et je commence à parcourir les rayons. J’ai été stupéfait de voir le peu de produits naturels ou non « fabriqués » présents dans les rayons. Il y avait bien quelques fruits et légumes frais mais ça tournait vite en rond autour de 4-5 fruits et légumes.

J’ai été aussi étonné d’avoir du mal à trouver quelque chose d’aussi simple que du thon en boite, sans additif, conservateur ou sucre ajouté. La plupart des aliments dans ce magasin était en boite ou en sachet. C’était des aliments « fabriqués et transformés » et qui contenaient énormément de produits chimiques et conservateurs. Parfois, je ne savais même pas ce qu’il pouvait y avoir dans ces foutus emballages…

Une malbouffe pratique et rapide à cuisiner

Je découvrais, en même temps, que les caddies des Philippins étaient remplis de petits sacs ou boites en portions individuelles, déjà préparés, à simplement mettre quelques minutes dans l’eau.

Je découvrais que les Philippins se nourrissent pour pas cher, en mangeant ces sachets à tous les repas. C’est leur façon de faire les courses et de se nourrir. J’étais bluffé de voir à quel point ils se nourrissent mal et à quel point les industriels doivent se frotter les mains.

Ce n’est pas nouveau, le sucre et les produits chimiques rendent dépendants de ces nourritures, la facilité à préparer le repas et le prix compétitif de ces sachets en font un paradis nutritif pour les Philippins. Bref, l’horreur à mon sens !

malbouffe

La malbouffe visible dans la liste d’ingrédients

Comme le dit si bien Kevin Trudeau dans son livre Les Remèdes Naturels qu’ILS ne veulent pas que vous connaissiez (chapitre 9), si vous n’arrivez pas à lire certains ingrédients sur la liste des ingrédients d’un produit ou si elle est trop longue, c’est que ce n’est pas bon à manger. Même des aliments aussi simple que des pois chiches en boites contenaient des conservateurs et sucres… J’ai eu du mal à trouver une version sans tous ces additifs néfastes pour la santé.

Ne vous méprenez pas, on en est presque là aussi dans nos supermarchés. Nous avons moins l’habitude de manger des sachets individuels réchauffés, mais la malbouffe est partout. Des céréales, aux plats préparés, tout ce qui nous rend la vie plus facile pour se nourrir a des conséquences sur notre santé. 

Des rayons entiers de malbouffe

L’autre jour, j’étais au supermarché, et je remarquais que 8 rayons sur 12, étaient de la malbouffe…
Sucres, bonbons, gâteaux, biscuits, confitures, pâtes à tartiner, plats préparés, conserves, chocolats, crèmes, sauces, cordons bleus, pains, pâtes, lardons, desserts, glaces, yaourts, c’est dingue ! Tout est rempli de produits chimiques, conservateurs, exhausteurs de goût, addi(c)tif, etc… Regardez la liste des ingrédients. Vous croyez que cela ne vous fait rien ? Que ce n’est pas grave ? Tous ces produits chimiques, se logent dans votre corps et affaiblissement votre système immunitaire et votre santé.

En conclusions

J’ai pris conscience ce jour là, à quel point on peut se remplir de sucres, de sels, de graisses et de saloperies sans même le savoir, à quel point on peut mal se nourrir par simplicité ou manque de moyens financiers.
Je suis reparti le cœur léger en sachant que je mangeais bien, car je choisis un maximum de produits naturels bios et peu transformés ou altérés par l’homme.

Le bio n’est pas l’idéal non plus, certes, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Les réglementations dans le bio sont de moins en moins strictes, mais si vous cherchez à préparer vous-même vos repas, avec des aliments de base maitrisés comme des fruits, légumes, graines, etc… alors vous éviterez tous les sucres, gras, sels, additifs et conservateurs qui ne sont pas bon pour le corps.

Vous pouvez mal manger pour gagner du temps, et puis aller chez le médecin pour vous gaver de médocs, si c’est ce que vous souhaitez. Car oui, arrêtez de faire l’autruche, en choisissant la malbouffe, vous choisissez ce mode de vie. C’est un choix ! Encore une fois, c’est à vous qu’il revient de continuer ainsi ou d’en changer.

N’oubliez pas, ce n’est pas ce que vous faites un jour qui compte pour votre santé, c’est ce que vous faites tous les jours. Vous avez des mauvaises habitudes avec votre caddie ?

Changez-les ! Maintenant !
(car un jour, il sera trop tard…)

Panier
Retour en haut