poulet aux hormones

Poulet aux hormones : le point de vue d’un guérisseur

podcast

Le poulet aux hormones, ou toutes viandes “piquées” aux hormones n’est pas sain pour la santé. Les guérisseurs Philippins en retirent régulièrement du corps de leur patient. Ce sont des amas d’hormones, qui se logent partout et viennent gêner la bonne circulation dans le corps. Voyez plutôt ce qui suit…

Si vous n’avez pas lu l’article sur les guérisseurs Philippins, je vous le suggère vivement, il est disponible ici avec son Podcasts.

Pour rappel, comme mentionné dans l’article précité, je me suis rendu aux Philippines, à la découverte des guérisseurs à mains nues. Ce sont des gens capables d’introduire les mains dans le corps, d’en extraire des corps inutiles ou néfastes, puis de ressortir les mains sans laisser aucune trace. Incroyable, mais vrai !

Un soin qui révèle le poulet aux hormones

Quelque chose d’intéressant est ressorti dans les discussions un jour après avoir observé une nouvelle « opération ». La guérisseuse a enfoncé ses doigts dans la partie abdominale d’une personne pour en retirer des sortes de filaments blancs un peu comme les parties blanches qu’on retire d’un poulet quand on le coupe avant de le faire cuir. Et tout en retirant ces matières blanchâtres, la guérisseuse dit en anglais :
« Hormones ! Poulet aux hormones ! C’est ce qu’ils mettent dans les viandes pour qu’elles grandissent plus vite, arrêtez de manger du poulet et des œufs. ».

Surpris, je demande des explications un peu plus tard après le soin. Finalement j’apprends de la guérisseuse elle-même que les hormones de croissances qu’ils mettent dans les viandes ne sont pas bonnes du tout pour nous, et chez les femmes en particulier peuvent dérègler leur propre système hormonales.

Les guérisseurs sont omniscients

Il faut remettre les choses dans leur contexte, lorsque la guérisseuse opère, elle dit être dans une sorte de trans, où elle est “incorporée” par une entité dite “guérisseur spirituel”. C’est généralement un ancien médecin décédé, dont l’esprit souhaite continuer à œuvrer mais qui en plus a une connaissance bien plus élargie de ce qui se passe sur notre planète. Je parle notamment des saloperies que perpétuent les industries alimentaires et pharmaceutiques à notre insu.

Rien de nouveau allez-vous me dire, effectivement, rien de nouveau. Mais ça confirme encore une fois l’intérêt de manger bio/organique, et surtout élevé naturellement en plein air. Et ça vaut aussi pour le lait ou les œufs ou tout ce que produisent ces animaux.

poulet plein air

Le poulet aux hormones favoriserait le vieillissement

Puis s’en vient une discussion sur le poulet et les œufs spécifiquement. Il apparaitrait, selon la guérisseuse, que le poulet et les œufs en particulier favorisent le vieillissement des cellules.
A priori, on parle du poulet et du jaune de l’œuf seulement, nous confirmant qu’elle adore le blanc d’œuf. Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est une information qui gagnerait à être approfondie. Si elle, qui fait ce genre d’opération, a l’information que le poulet accélère le vieillissement, c’est peut-être vrai…

Pour avoir passé plus de 2 mois dans un pays où le poulet aux hormones est difficile à éviter, et après en avoir consommer au moins 5 jours sur 7 pendant presque 2 mois, je constate aussi que mon corps ne fonctionne plus comme avant, il est comme au ralenti. Certes, il est difficile de mettre ça sur le dos du poulet tant j’ai changé d’habitudes en si peu de temps, mais ça reste intéressant à explorer.

En conclusion…

Manger bio et de la viande élevée en plein air sans hormone ajouté par l’homme est toujours plus pertinent et sain. De plus, manger le moins possible d’aliments « fabriqués » par l’homme est aussi une excellente idée.

Rien de nouveau en somme… Juste, encore et toujours des confirmations.

Prenez soin de votre corps et il vous le rendra bien!

Panier
Retour en haut