l'importance du pH

L’importance du pH et de le réguler dans le corps

podcast

Le pH, ou potentiel hydrogène, est une mesure qui indique si une substance est acide, neutre ou basique (alcaline). L’importance du pH dans le corps humain n’est plus une nouveauté, maintenir un équilibre du pH est essentiel pour un fonctionnement optimal des différents systèmes et processus biologiques. Un pH légèrement basique, généralement compris entre 7,35 et 7,45, est considéré comme optimal pour la santé. Cet équilibre délicat est régulé par des systèmes tampons, respiratoires et rénaux.

Dans cet article, on va voir pourquoi un pH basique est important, comment le tester, et comment favoriser son état basique grâce à l’alimentation et le mode de vie.

L’importance du pH basique

Le rôle d’un pH basique dans le corps est vaste et impacte divers aspects de la santé. Tout d’abord, un pH équilibré est essentiel pour le bon fonctionnement des enzymes, qui sont responsables de nombreuses réactions chimiques dans l’organisme. Un pH trop acide ou trop basique peut altérer l’activité enzymatique et entraîner des dysfonctionnements métaboliques.

De plus, un pH basique est crucial pour prévenir l’acidose métabolique. L’acidose se produit lorsque le sang devient trop acide, entraînant une perturbation de l’équilibre électrolytique et une défaillance des organes. Une acidose chronique peut avoir des conséquences graves sur la santé, notamment des problèmes cardiaques, une altération de la fonction cérébrale et une perte musculaire.

L’importance du pH et de savoir le réguler

La régulation du pH dans le corps est également étroitement liée à la santé osseuse. Lorsque le sang devient acide, il peut entraîner une déminéralisation osseuse, rendant les os plus faibles et plus sujets aux fractures. En maintenant un pH légèrement basique, on favorise une meilleure absorption du calcium et du magnésium, essentiels pour la solidité des os.

En ce qui concerne le système immunitaire, un pH équilibré est crucial pour son bon fonctionnement. Un milieu légèrement basique soutient la capacité du corps à combattre les infections et les maladies. En revanche, un pH acide peut affaiblir le système immunitaire, rendant le corps plus vulnérable aux agressions extérieures.
Comme dirais Kevin Trudeau dans son livre, la maladie ne peut pas survivre dans un environnement basique, car 1. le système immunitaire est optimal et 2. les cellules “malades” se développent plus facilement dans un environnement acide.

Quels organes veillent sur le pH ?

La régulation du pH passe par plusieurs mécanismes. Notre système agit en neutralisant les acides ou les bases pour prévenir les grandes variations de pH. Les poumons jouent également un rôle en régulant la quantité de dioxyde de carbone dans le sang, car le CO2 peut se combiner avec l’eau pour former de l’acide carbonique. Enfin, les reins filtrent les déchets acides du sang et les éliminent dans l’urine.

L’importance d’un pH basique, c’est la santé !

Malheureusement, notre mode de vie moderne peut entraîner un déséquilibre du pH. La consommation excessive d’aliments transformés, riches en sucres et en graisses, peut augmenter l’acidité dans le corps. De même, le stress chronique, le manque de sommeil et la sédentarité peuvent également perturber l’équilibre du pH.

Comment favoriser un pH basique dans le corps ?

Pour maintenir un pH équilibré, il est essentiel d’adopter un mode de vie sain. Une alimentation riche en fruits, légumes et aliments alcalinisants est recommandée. L’activité physique régulière, la gestion du stress et un sommeil adéquat sont également des facteurs clés pour préserver un pH optimal.

Quels aliments favorisent un pH basique ?

Optez davantage pour des aliments alcalinisant :

  • Légumes verts à feuilles : Épinards, chou kale, brocoli, laitue romaine, roquette, persil, etc. Ces légumes sont riches en minéraux alcalins et en antioxydants.
  • Agrumes : Citrons, citrons verts, oranges, pamplemousses. Bien que les agrumes soient acides au goût, ils ont un effet alcalinisant sur le corps une fois métabolisés.
  • Avocats : Riches en graisses saines, en fibres et en minéraux alcalins, les avocats sont excellents pour équilibrer le pH.
  • Concombres : Très hydratants et faibles en calories, les concombres sont alcalinisants pour le corps.
  • Asperges : Ces légumes verts sont riches en minéraux alcalins et en fibres.
  • Pommes, poires, bananes : Bien qu’elles contiennent des sucres naturels, elles ont un effet alcalinisant sur le corps.
  • Choux : Chou frisé, chou-fleur, chou rouge, chou chinois, etc. Ces légumes crucifères sont alcalinisants.
  • Amandes : Les amandes sont riches en minéraux alcalins tels que le calcium et le magnésium.
  • Graines de sésame : Elles sont une excellente source de calcium alcalin.
  • Graines de chia : Riches en fibres et en minéraux alcalins.
  • Patates douces : Ces tubercules sont riches en minéraux alcalins et en fibres.
  • Brocoli : En plus d’être une source de vitamines et de minéraux, le brocoli est alcalinisant.
  • Carottes : Riches en bêta-carotène et en minéraux alcalinisants.
Limitez les aliments acidifiants

Parmi les aliments acidifiants, on va retrouver tout ce que nos chères compagnies alimentaires fabriquent en masse. Eh oui, c’est plus rentable pour le business si ILS rendent votre corps acide, favorisant ainsi les maladies. En voici une liste non-exhaustive :

  • Viandes transformées : Bacon, saucisses, charcuterie, etc.
  • Produits laitiers : Lait, fromage, yaourt, crème glacée, etc.
  • Viandes rouges et volailles: Bœuf, agneau, poulet, dinde, etc.
  • Poissons riches en mercure : Espadon, thon, requin, maquereau, etc.
  • Céréales raffinées : Pâtes blanches, pain blanc, riz blanc, etc.
  • Sucre raffiné : Sucres ajoutés, bonbons, sodas, gâteaux, etc.
  • Boissons gazeuses : Sodas, boissons énergisantes, etc.
  • Caféine : Café, thé noir, boissons énergisantes, etc.
  • Alcool : Bière, vin, spiritueux, etc.
  • Produits à base de farine blanche : Biscuits, pâtisseries, muffins, etc.
  • Confiseries : Bonbons, chocolat au lait, etc.
  • Noix de cajou et cacahuètes : Ces noix sont légèrement acidifiantes par rapport à d’autres noix.
  • Vinaigre : Bien qu’il soit acide en lui-même, le vinaigre peut avoir un effet acidifiant sur le corps lorsqu’il est métabolisé.
Quoi d’autre pour favoriser un pH basique ?

L’importance d’un pH basique passe aussi par notre train de vie, ainsi :

  • Buvez de l’eau alcaline : L’eau alcaline peut aider à maintenir un pH basique dans le corps. Vous pouvez ajouter une pincée de bicarbonate de soude dans l’eau pour augmenter son caractère alcalin.
  • Pratiquez une activité physique régulière : L’exercice physique aide à éliminer les déchets acides du corps par la respiration et la transpiration. Il favorise également la santé globale et réduit le stress.
  • Gérez le stress : Le stress chronique peut augmenter l’acidité dans le corps. Trouvez des méthodes pour gérer le stress telles que la méditation, le yoga, le Qi Gong, la respiration profonde ou la pratique d’activités relaxantes.
  • Observez vos niveaux de magnésium et de calcium : Le magnésium et le calcium (qu’on retrouve aussi dans l’eau) sont des minéraux alcalins importants pour l’équilibre du pH. Assurez-vous de consommer suffisamment d’aliments riches en ces minéraux ou envisagez des compléments alimentaires si nécessaire.
  • Dormez suffisamment : Le manque de sommeil peut perturber l’équilibre acido-basique du corps. Veillez à avoir un sommeil de qualité et suffisant.

Si vous ne vous sentez pas la motivation de changer ou d’adopter différents comportements, commandez et lisez le livre Les Remèdes Naturels, il vous donnera de quoi être motivé, et différentes techniques pour un pH alcalin, et croyez-moi, ça n’a pas de prix !

Comment tester mon pH ?

C’est tout simple, il existe des bandelettes test en pharmacie. Il suffit d’uriner dessus, de préférence en milieu de journée car le matin l’urine est naturellement plus acide et pourrait fausser le relevé. Si votre pH est basique, tant mieux, continuez comme ça ! S’il est acide, alors modifiez vos habitudes comme on vient de le voir ci-dessus.

Conclusion

En conclusion, l’importance du pH basique dans le corps ne peut être sous-estimée. Cet équilibre est essentiel pour un fonctionnement biologique optimal, la prévention des maladies et le maintien d’une bonne santé générale. En comprenant l’importance de réguler le pH, nous pouvons prendre des mesures pour favoriser un équilibre acido-basique sain et préserver notre bien-être à long terme.

Un pH basique, c’est la santé !

Panier
Retour en haut