nettoyage - cleansing

Nettoyage de printemps :)

Vous êtes déjà un certain nombre à nous avoir demandé quelles étaient nos recommandations en terme de “nettoyage” (cleansing) du corps.
La page praticiens dédiée à nos recommandations en terme de praticiens/services/produits arrive bientôt. En attendant, Voici un petit article de ce que je pense et de mes recommandations en terme de nettoyage. Bien sûr, ce n’est pas un avis médical, et c’est toujours à vous de prendre vos décisions et responsabilités.

3 méthodes de nettoyage pratiques

Ne soyez pas choqué, j’aime bien les images parlantes et claires qui restent en mémoire et qui simplifient la façon d’en parler.
De façon générale, il faut déjà distinguer dans quel cas vous êtes. Vous n’êtes pas forcé de faire des nettoyages complets, et vous pouvez les faire selon des méthodes plus ou moins douces selon votre cas. Personnellement, je distingue 3 méthodes:

1. La méthode naturelle (changer des habitudes)

Manger mieux et plus sain, faire de l’exercice, changer vos habitudes pour des habitudes plus saines, suivre les conseils du livre.
Avantage : méthode douce qui respecte le corps et son équilibre naturel.
Inconvénient : peut être plus long pour obtenir des résultats selon votre “taux d’encrassement”. Le changement d’habitude peut s’avérer impossible pour certaines personnes car il faut avoir envie de changer et persévérer.

2. la méthode douce ( Destop 🙂 )

Faire des jeûnes spécifiques, par exemple de fruits/légumes ou de jus de fruits. Il en existe avec ou sans fibres, à l’eau salée (Shank Prakshalana), à l’eau seulement ou sec en fonction des besoins.
Avantage : reste doux pour le corps et permet un vrai nettoyage.
Inconvénient : peut demander d’en faire un certain nombre ou dans la durée selon votre cas. Cela peut donc demander de la persévérance que tout le monde n’a pas (ce qui ne devrait pas être une excuse pour la santé).

3. la méthode Karcher

Nettoyage par produits fabriqués par l’homme, pilules, traitements, et complété par un nettoyage à l’eau “intrusif”, si je puis dire. La cure de Clark est un bon exemple et j’en ai eu de bons retours même si je ne l’ai jamais faite.
Avantage : efficacité.
Inconvénient : Intrusif et pas forcément très agréable à vivre.

Comment savoir quelle est la bonne méthode pour vous ?

nettoyage - cleansing
- Si vous vous sentez bien

En gros, si vous vous sentez bien (je veux dire vraiment bien, au fond de vous en vous posant la question), il n’y a probablement rien à faire d’autre qu’améliorer vos habitudes telles que préconisé dans le chapitre 6 du livre. Il n’est probablement pas nécessaire de commencer une cure ou autre. A vous de le ressentir.

- Si vous sentez au fond de vous que certains aspects ne fonctionnent pas de façon optimale

Si vous sentez au fond de vous que certains aspects ne fonctionnent pas de façon optimale, commencez par la méthode 1 (naturelle) voir si ça change quelque chose. Puis essayez la 2 pour voir. La méthode 2 que j’ai appelée “Destop” à l’image des canalisations de Cuisine ou SDB, est parlante. Elle l’est d’autant plus pour l’intestin, le colon, ou les vaisseaux sanguins. Dans la cuisine, au fur et à mesure que les tuyaux s’encrassent, le diamètre d’écoulement diminue et cela fonctionne de moins en moins bien. Un produit comme Destop permet, si régulièrement utilisé, de détruire les dépôts et de garder un écoulement optimal.

Le corps humain est mieux fait et s’adapte, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus… L’intestin, par exemple, va s’encrasser avec toutes les cochonneries que nous mangeons aujourd’hui (évidement consciemment vendues par les industries alimentaires pour nous rendre malades). Sauf que, dans ce cas, c’est le diamètre du tuyau qui va augmenter quand ça s’encrasse. C’est pour ça que l’intestin prend du volume, et donc votre ventre aussi. C’est signe qu’un nettoyage peut être nécessaire. De plus, plus l’intestin s’encrasse, moins il absorbe les nutriments, et donc moins votre corps se nourrit. Et ça, ce n’est pas bon du tout. Alors si ce n’est pas encore trop encrassé, un jeûne, un régime de fruits/légumes ou autre, ou encore un nettoyage type Shank Prakshalana peut être très efficace et largement suffisant.

- Si vous commencez à avoir de sérieux symptômes divers et variés

Si maintenant, vous commencez à avoir de sérieux symptômes divers et variés, il est peut-être temps de passer un bon coup de karcher dans la tuyauterie. Vous pouvez le faire par lavement, par “médication” (naturelle évidemment), ou même les deux. C’est une étape importante et qui réduira drastiquement beaucoup de symptômes si vous en êtes là…

Écoutez-vous !

Dans tous les cas, n’oubliez pas de vous écouter, car beaucoup de cures existent, certes, mais ne sont pas forcément requises pour vous. Ne vous faites pas “avaler” par le sur-marketing et écoutez-vous avant tout et après tout. N’oubliez pas aussi que Kevin Trudeau a écrit son livre pour les américains d’abord dont une bonne partie est sérieusement encrassée, et dont un nettoyage en profondeur est surement davantage nécessaire que chez nous.

Prenez soin de vous !

Panier
Retour en haut