qui est-ce que vous écoutez

Santé : Qui est-ce que vous écoutez?

En terme de santé, qui est-ce que vous écoutez?

Il y a quelques temps, dans un match de hockey en salle, je me suis pris une balle dans la main et je me suis cassé le 3ème métacarpien de la main gauche. Le terme technique n’est pas très important, mais n’ayant quasiment jamais été dans un hôpital, j’ai pu observer « le système » en plein action… Alors, dans la vie et pour la santé surtout, qui est-ce que vous écoutez?

C’est un concept de base des enseignements de Kevin Trudeau et que l’on retrouve aussi dans son livre.

Médecine standard : apprendre à être un numéro

Ma main vraiment très douloureuse, je me présente au service de radio, pour valider le “verdict”. Je pense qu’il ne fallait pas être un expert pour savoir que j’avais une fracture.

Radio

J’ai la version longue pour vous, mais la version courte suffira. Je me présente au guichet, je prend un “numéro” et je donne ma carte vitale. La personne me demande d’abord si j’ai une mutuelle… Réponse: non.
– “Mais vous êtes inconscient ?
– “Non, je suis intelligent” répondis-je. À quoi elle me répond:
– “Mais du coup vous allez devoir payer une partie de la radio“.
– “Oui et alors? Je vais payer.

3€50 plus tard, c’est fait! Alors non, je ne suis pas inconscient, j’ai juste fait quelques calculs. Payer 3€50 est bien plus rentable que 50€/mois. Bref… Premier ressenti de la pression de ce système de santé.

Ensuite un médecin vient me chercher pour ma radio. Elle m’installe, sans me poser une seule question. La radio se fait, et elle me dit d’aller attendre sur une chaise.
Elle revient finalement 5 minutes plus tard, et me dit:
– “C’est cassé !“.
Conclusion pour le moins rassurante, bien que prévisible… Et puis elle continue:
– “Vous allez faire un plâtre temporaire ici et vous allez prendre rendez-vous avec la chirurgienne là bas.

Pose d’un plâtre temporaire

Dès ce moment, je me suis senti comme un numéro, balloté d’un service à l’autre en laissant une empreinte de carte bancaire à chaque étape. La pose du plâtre temporaire a été tellement rude qu’on peut se demander si le médecin se souvient qu’il plâtre en raison d’une fracture. Et de nouveau, carte bancaire.

Chirurgienne

Puis, je vais voir la chirurgienne, qui ré-enlève le plâtre, touche vigoureusement dans tous les sens, regarde la radio, pour conclure:
– « Fracture du 3ème métacarpien, 12 semaines d’immobilisation totale ».
– “Ah bon ? Et c’est tout ?
Soit… Carte Bancaire en passant.

Kiné : pose de l’attelle

Quelques jours plus tard, me voilà de retour pour voir le kiné. Ce dernier me fait une belle attelle en plastique, certes bien moins lourde que le plâtre mais tout aussi inconfortable. Et enfin, carte bancaire…

Décision alternative : Appeler mon ostéo

C’est alors, que je décide de contacter mon ostéopathe pour avoir son avis.
Je l’appelle et elle me prend en urgence pour l’occasion. Elle retire délicatement mon attelle, prend connaissance de ce qui s’est passé et fait une vérification de tout le corps, tout en me demandant ce qui s’est passé et ce que j’ai ressenti… Incroyable non?

Elle découvre que le choc a créé des tensions et des déplacements jusque dans l’épaule, le cou et la hanche. Elle détend le tout et remet tout le corps en place avec une délicatesse qui lui est propre. Puis elle me dit:
– « C’est rien du tout, met l’attelle quand tu sors car ça peut te protéger des coups involontaires, mais sinon, met-la le moins possible et n’hésite pas à bouger doucement, les tissus et les os préfèrent la souplesse que la rigidité. Avec l’attelle, tu vas encore payer la rééducation, alors que sans tu n’auras même pas besoin d’en faire. ».

Vient alors le moment de payer…
Elle refuse et me dit que c’est pour elle, c’était une urgence et ça n’arrive pas souvent.

Alors qui est-ce que j’écoute ?

  1. Le système qui me fait attendre, me prend pour un numéro, me demande ma CB à chaque étape, n’a aucune considération pour ce que je peux vivre et ressentir et m’immobilise pendant 3 mois.
  2. Ou mon ostéo, qui bouge son planning pour me recevoir en urgence, me réconforte et m’explique, rééquilibre la totalité de mon corps, me laisse davantage de liberté de mouvement ET refuse de me faire payer.

Le choix est vite fait. Et vous, qui est-ce que vous écoutez?

Panier
Retour en haut