symptothermie

Symptothermie : la connaissance des cycles comme moyen d’optimisation et de contraception

La méthode symptothermique ou symptothermie permet à une femme de repérer, par l’auto-observation, le début et la fin de la période fertile du cycle menstruel. Elle peut ainsi utiliser les données recueillies à des fins de contraception, de procréation ou de connaissance du corps. Longtemps ignorée ou dénigrée, il s’agit pourtant d’une méthode qui, utilisée à bon escient, recèle des qualités appréciables.

Fertilité, principes de base

Tant qu’une femme n’a pas une connaissance approfondie de son cycle, toute relation sexuelle non protégée est à risque de grossesse.

En réalité, seul environ un tiers du cycle menstruel est fertile. En dehors des phases fertiles, le col de l’utérus est fermé par un bouchon muqueux épais. À ce moment, il a une consistance ferme et a une position basse dans le vagin. Au contact avec l’acidité du vagin, les spermatozoïdes meurent dans l’heure.

Dans une deuxième phase, le col s’ouvre, se ramollit et remonte dans le vagin. Ceci est la phase fertile pré-ovulatoire. Sous l’effet des œstrogènes, le bouchon muqueux épais se liquéfie sur quelques jours en une glaire cervicale de plus en plus fertile.

L’alcalinité de la glaire permet aux spermatozoïdes de remonter rapidement vers les cryptes du col et dans l’utérus. Cela leur permet alors de survivre 5 jours maximum. Lorsque le follicule dominant dans l’ovaire libère un ovule, celui ci n’est fécondable que dans les 24 heures. Un délai très court finalement.

En phase post-ovulatoire la glaire disparaît, le follicule dominant devient le corps jaune et sécrète de la progestérone. C’est cette hormone qui fait augmenter la température du corps de 0,2 à 0,3°C jusqu’aux prochaines règles.
Seule une augmentation de la température permet d’attester de manière certaine que l’ovulation a eu lieue et on ne peut parler de vraies règles que dans ce cas là.

La symptothermie, à quoi ça sert ?

symptothermie - contraception naturelle

Pour la femme

Cette pratique lui permet donc de connaitre ses cycles et ainsi de mieux adapter ses activités avec les émotions qui découlent des cycles. C’est un moyen d’optimiser les cycles naturels afin de les utiliser à leur avantage, à tout moment.
C’est aussi utiliser comme moyen de contraception qui ne requiert ni chirurgie, ni “composé” chimique… Et donc, ni effet secondaire comme cela peut-être le cas avec des pilules ou stérilets.

Pour l’homme

La symptothermie est une opportunité de connaitre les cycles de sa dulcinée afin d’en comprendre les subtilités et de l’accueillir avec toujours plus de douceur, à tout moment. C’est aussi un moyen d’apprendre comment tout ça fonctionne. Tout ça quoi ? Tant l’appareil génitale de la femme que les implications émotionnelles que cela peut avoir sur elle. Un bon moyen de devenir un super héro aux yeux de sa dame…

Vous souhaitez passer à l'action?

J’ai rencontré Jeanne lors d’une université d’été “pleine santé” en 2022 en Alsace. J’ai été bluffé de découvrir sa manière de nous apprendre ce que l’on n’apprend malheureusement pas à l’école… Elle le fait d’une manière très pédagogique et imagée, illustrée et animée même et j’ai appris énormément en seulement 1h30.
Si vous ne connaissais pas, je recommande les yeux fermés !

Pour en savoir plus sur la symptothermie, suivez le lien :
www.symptholistic.fr

Et si vous préférez un bon livre sur le sujet, en voici un:
Naturel et Fiable – le Manuel Sensiplan

Note: en parlant de grossesse, attention, en ce qui concerne la contraception, renseignez-vous bien et ne le faites pas à la légère. Ça fonctionne très bien lorsque c’est fait rigoureusement et en conscience, mais des grossesses non désirées peuvent aussi arriver si vous ne le faites pas correctement.
Ceci est un article informatif, à vous de prendre vos responsabilités, évidement.

Panier
Retour en haut