le jeûne

Le Jeûne : un remède miracle?

Le jeûne, une nouvelle thérapie !

C’est suite au visionnage d’un super documentaire sur ARTE que je vous fais cet article.

J’ai découvert ce reportage/documentaire il y a quelques temps maintenant et j’ai trouvé qu’il explique à merveille les bienfaits du jeûne et les différentes pratiques possibles et pour quels usages.

Pratiquer le jeûne a de nombreux avantages curatifs, pour de nombreux symptômes, en fait il est presque certain que tout peut être guéri par le jeûne.
Il est important de le faire de la bonne manière et en se renseignant au préalable, selon vos habitudes du moment.

Contrairement à beaucoup de croyances, il est possible de passer plusieurs jours sans manger sans risque pour la santé. Regardez le documentaire !

descente alimentaire

À chaque jeûne son utilité

Il y a plusieurs formes de jeûne avec différents bénéfices, dont par exemple :

Les jeûnes courts

  • le jeûne intermittent qui peut se pratiquer au quotidien, sans limite et qui consiste à rester sans manger pendant 12 à 16h. Ce régime consiste souvent à manger le matin et le midi, ou le midi et le soir. Il est très bon pour permettre au système immunitaire de se renouveler chaque jour, en laissant tout le système digestif au repos au moins 12h à 16h par jour.
  • Le Jeûne en jours alternés: Ce type de jeûne implique de jeûner un jour complet, suivi d’un jour d’alimentation normale. Par exemple, vous pourriez jeûner pendant 24 heures, puis manger normalement le lendemain, et répéter ce schéma. Cette méthode permet de perdre du poids sans forcément se contraindre à un régime particulier, en créant régulièrement un déficit calorique.
    Elle permet aussi de réduire les inflammations car en 24h de jeûne, le corps commence à passer en “mode réparation”. Et enfin, il va contribuer à une meilleure clarté mentale puisque l’énergie sera bien plus utilisée au niveau du cerveau que des organes digestifs. Evidemment, le but est de manger normalement les jours où l’on peut et pas de se goinfrer pour “rattraper le retard”. Ce jeûne peut être pratiquer aussi longtemps que vous en ressentez le besoin, par exemple pour la perte de poids.

Les jeûnes plus longs

  • Le jeûne prolongé qui peut durer entre 2 et 3 jours, est une étape intéressante à faire avant d’en pratiquer un plus long. Il permet de nettoyer le corps, assainir le système digestif, renforcer le système immunitaire et mettre le corps au repos. Un tel jeûne a des effets positifs très rapidement. Pendant cette période, seule l’eau est généralement autorisée, bien que certaines variantes autorisent également la consommation de bouillon d’os ou de tisanes sans calories. Cette méthode a bien évidemment tous les bienfaits du jeûne en jours alternés et va bien plus en profondeur permettant un début de régénération cellulaire.
  • Le jeûne long ou de régénération qui peut durer de 5 à 40 jours voir plus, et qui là, doit être accompagné et fait avec prudence selon votre état de santé ou vos habitudes. Ce jeûne mène à la “crise cétonique“, qui met le corps en inconfort pendant quelques temps, puis passe en réparation profonde. Les graisses et les sucres consommés ne suffisant plus pour nourrir le corps, il va se servir dans les corps étrangers ou cellules cancéreuses par exemple. Le corps va “consommer” les cellules qui ne sont pas adaptées à sa bonne santé recréant ainsi un environnement sain. Ce type de jeûne vise à permettre au corps de se régénérer et de se détoxifier en profondeur et durablement. Comme toujours, cela ne se substitue pas à la compréhension de la cause, par exemple avec le décodage biologique.

Les jeûnes religieux

  • Enfin, le jeûne religieux: il est pratiqué dans de nombreuses traditions et religions du monde entier. Il peut varier en termes de durée et de règles spécifiques. Par exemple, le jeûne du Ramadan dans l’islam implique de jeûner du lever au coucher du soleil pendant un mois, tandis que le jeûne du Yom Kippour dans le judaïsme dure 25 heures.
    Je ne vais pas m’étaler sur ce dernier car il peut être controversé, ou “marketing”, bien que je le considère à la base comme une bonne idée. Il s’agit d’un nettoyage du corps annuel proposé par la religion. Ce qui me parait plus douteux pour certain est la quantité de nourriture grasse, salée et sucrée qui est ingurgitée dès qu’il est possible de remanger. Cela devrait un temps de repos pour le corps et non une suractivité quotidienne.

Par où commencer ?

Pour démarrer et en apprendre sur le jeûne, je vous suggère vivement de commencer par cette vidéo reportage d’ARTE France :
https://www.youtube.com/watch?v=XkTSFQFdX5U

…puis d’essayer par vous-même. Les jeûnes courts peuvent avoir d’incroyables bénéfices et sont sans aucun risque. Ce n’est pas parce que vous ressentez une sensation de faim que vous allez mourir si vous ne mangez pas :).

Responsabilisez-vous avant de commencer. Je rappelle que je ne suis pas médecin, et que je ne donne aucun conseil, juste des idées et suggestions que vous avez la responsabilité de faire ou pas. D’ailleurs, vous ne devriez pas écouter aveuglément les médecins non plus. Prenez plusieurs avis, renseignez-vous par vous même et faites ce qui vous semble bon. C’est votre santé à vous après tout!

Ressourcez-vous avec le jeûne

Dans la mesure du possible, l’idéal est d’associer le jeûne à des activités reposantes et ressourçantes comme la marche, la lecture ou toute activité qui ne provoquent pas de stress. De la fatigue peut rapidement s’installer si vous ne faites rien. Ne restez donc pas inactif mais ne faites rien qui vous stresse. Si vous pouvez arrêter de travailler, c’est encore mieux.

Le cas du jeûne long

Pour un jeune de 5 à 6 jours (voire plus), il est normal que le premier jour soit plutôt “facile” et que vous ne ressentiez pas de difficulté à rester sans manger.
Le 2ème et 3ème jour seront plus difficiles, il n’est pas impossible que vous rêviez de hamburger 🙂 à ce moment-là.
Ensuite, sur les jours suivants, votre corps va entrer en “autophagie” et le corps va commencer à « manger » les cellules qui ne sont plus utiles, à savoir les graisses, les sucres, et les cellules cancéreuses, malades ou qui n’ont rien à faire là. C’est à ce moment que la vraie guérison survient.
Il est fort probable que vous perdiez beaucoup de poids pendant cette période et qu’il faille quelques semaines d’une bonne alimentation pour récupérer ce poids. Dans le cas où vous étiez en surpoids, c’est le moment parfait pour reprendre une alimentation saine et dans des proportions équilibrées.

Du fait qu’il réduit les niveaux d’insuline, ce jeûne peut également améliorer la sensibilité à l’insuline et aider à prévenir le développement du diabète de type 2.

Il est recommandé de boire beaucoup d’eau pendant les périodes de jeûne pour éviter la déshydratation.

En conclusion

En conclusion, le jeûne est une pratique qui peut apporter des avantages significatifs pour la santé et le bien-être. Cependant, selon le jeûne choisi, il est important de le pratiquer de manière sûre et avisée, en consultant un professionnel de la santé ( alternative 🙂 ) si nécessaire.

En combinant un jeûne avec un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et de l’exercice régulier, il est possible d’améliorer sa santé globale et de favoriser le bien-être physique et mental tout au long de votre vie.


Je vous souhaite une excellente santé et un retour à la normale: la bonne santé!

Panier
Retour en haut